A Paris, dans le Marais, elle est le parfait reflet de nos nouveaux modes de vie d’urbains pressés et fines bouches. En quelques pas, on a tout sous la main, de la bonne petite cantine à la galerie pointue de design danois en passant par la pause 100% bio… Merci adore !

homme-marche2

atelier flute passage du retz

Au 6 : les Ateliers de lutherie Vents-Bois (A.L.V), où l’on peut acheter ou faire réparer hautbois, bassons, saxophones, clarinettes et flûtes. Dans l’antre sympathique de Guy Collin, luthier et musicologue passionné, on rencontre aussi bien des musiciens que des collectionneurs. Plutôt sur rendez-vous (tél : 01 42 78 46 30).

Au 9 : le Passage de Retz, dans l’ancien hôtel du même nom, est un centre d’expositions temporaires. Ses beaux espaces ont été recrées par Sylvain Dubuisson, tout en conservant le caractère du lieu. Le petit café et la boutique sont signés Christian Biecher.

okomusu galerie REné Denise

Au 11 : Okomusu est un restaurant japonais où Hiroko Tabuchi, la patronne, concocte devant vous des spécialités d’Osaka, sa ville natale. Derrière un long comptoir ou autour d’une table d’hôtes, on déguste l’okonomiyaki (galette fourrée de porc, crevettes, chou vert), les yaki onigiri (boules de riz croustillantes) ou des nouilles sautées, en terminant par un anko maki (mini crêpe aux haricots rouges).

Au 22 : la galerie Denise René tient son nom de la grande galeriste de l’art moderne qui a révélé notamment Vasarely et de nombreux maîtres de l'abstraction géométrique et du cinétisme. La galerie continue d’exister (en photo, la sculpture de Julio le Parc) sans trahir l’esprit de cette défricheuse, disparue en 2012.

matthieu bijoux et gelrie dansk

 Au 28 : chez Matthieu Bijou, pâtissier-chocolatier trentenaire qui a fait ses armes chez Michel Rostang et Taillevent, les bonbons de chocolat sont présentés comme des bijoux. Pas moins de vingt créations parmi lesquelles les fameux « Népal » (chocolat noir et poivre de Timut) et « Bali » (ganache au citron vert et confit de kumbawa), au côté d’autres délices de chocolat pur origine.

 Au 31 : la galerie Dansk, ouverte en 2001, est une pionnière dans la rue mais également dans sa sélection de meubles danois des années 1950 à 1970, uniquement de grands architectes et designers.

bibovino, caractère de cochon

Au 35 : Bibovino est un concept crée par quatre amoureux du vin, accompagnés d’un sommelier dégustateur hors pair, Bruno Quenioux. Ensemble, ils ont convaincu une quinzaine de vignerons travaillant en agriculture raisonnée de mettre leurs nectars en « Bag-in-Box » de 3 et 5 litres. Avantages : le prix, la légèreté, le recyclage et la conservation sans azote durant trois mois.

 Au 42 : Caractère de Cochon est une cave à jambons, ouverte par Solo, qui a eu l’idée de réunir des « cochoncetés » de petits producteurs de toute l’Europe : Pays basque, Espagne, Hongrie, Forêt-Noire, Sicile, Toscane… Un vrai temple de la cochonnaille, avec des sandwichs à l’andouille et l’un des meilleurs jambon-beurre de Paris, tartiné de beurre Bordier.

Wild and the Moon et Nanashi

Au 55 : Chez Wild and the Moon, on se bouscule à toutes heures pour les chips de kale, les jus pressés à froid, le lait d’amande fait maison… Le plat du jour est souvent à base de dal et les puddings au quinoa sont parfumés aux dattes et noix. Son instigatrice, Emma Sawko, veille à ce que tout soit 100% bio, vegan et sans gluten. L’architecte d’intérieur Valérie Mazérat a su trouver l’esprit du lieu en concevant cet agréable espace.

Au 57 : Nanashi est la cantine bien connue de Kaori Endo, qui réalise une cuisine japonaise et européenne dans des bentos. Tout est bio et frais, et les jus de fruits et légumes faits minute.

77

Au 77 : Chez Skiritif, de grands bocaux en verre remplis de fruits déshydratés s’alignent sur les étagères : pamplemousse vert, mûre blanche, aloé vera, melon cantaloup, cranberries… On y trouve aussi les fruits secs et graines dont on ne peut plus se passer.