De Paris à Los Angeles en passant par Bruxelles, petit tour du monde d’adresses fleuries…

Si de tout temps la nature a inspiré les hommes, la fleur s’immisce désormais inopinément dans tous les pans de notre art de vivre, même là où on ne l’attend plus… Après les caves à tapas, les bars à ongles et bar à boulettes, voici venu le temps des cafés fleurs. Si jadis la pub nous incitait à « Le dire avec des fleurs », aujourd’hui l’époque nous incite à « bruncher avec des fleurs » ou à « faire salon avec des fleurs ». Qui se plaindrait de cette tendance génératrice de douceur et de couleurs, bienvenue dans un monde urbanisé et parfois bien trop digital.

L’irrésistible Little Green Shop à Bruxelles

Sarah et Nicolas ont mis tout leur cœur dans leur Little Green Shop, et ça se sent. Dans ce lieu personnel et pittoresque, inondé de lumière, ils ont chiné ici ou là des coussins aux prints éclectiques, un gros canapé en cuir un peu cabossé ou des tables et chaises dépareillés. Le couple fait partie de ces pionniers en 2014 à inaugurer le concept store végétal. Autrement dit, on peut y acheter des fleurs ou choisir une plante étrange (les cactus ont la cote), mais aussi s’installer avec un livre et choisir un thé parmi une soixantaine de variétés proposées, ou encore y grignoter un petit quelque chose salé ou sucré, toujours veggie, voire vegan. Le clou de ce concept 100 % authentique ? Son potager. Les repas sont préparés avec des produits cultivés sur place. A ne pas manquer, le brunch du week-end et son buffet pharaonique, adoré des Bruxellois. Et parce que le monde végétalien n’a pas encore pris tous les pouvoirs, on trouvera même un poulailler dans le jardin. Autant dire que quand on vient de Paris, cet irrésistible Little Green Shop est un dépaysement assuré.

little-green The Little Green Shop, Chaussée D’Alsemberg 314,
1190 Bruxelles. Tél : 0032 2 218 11 21. www.the-little-green-shop.com

 

Peonies, le café-fleur de Clémentine

Vous ne voyez pas à quoi pourrait ressembler un café fleuriste ? Filez chez Peonies Paris, le dernier concept hybride lancé par Clémentine Lévy. Traduction anglaise de « pivoine », Peonies est l’une des fleurs favorites de cet ex mannequin, DJ, chroniqueuse télé (ancienne animatrice de Clique) … Voilà ce qui se trame quand  une jolie fille élevée à la campagne, passionnée de fleurs mais assez rat des villes tout de même, décide d’ouvrir son coffee shop. Le lieu ? En plein dans le mille : rue du Faubourg Saint-Denis, en plein cœur du 10e arrondissement, quartier bobo par excellence. Entre les rolls végétariens, les tartines d’avocats, le granola cuit au sirop d’érable, les sablés aux fleurs séchées et le café (torréfié localement par les torréfacteurs Coutume), on y trouve de quoi se ravitailler du petit-dej au goûter. Mais ce joli spot dallé de carreaux vert émeraude est surtout devenu le lieu de rendez-vous des amoureux de jardins et de fleurs sauvages. Pour les amoureux de pivoine, il faut en profiter, c’est le moment : elles fleurissent entre fin avril et fin juillet.

peonies Peonies Paris, 81, rue du Faubourg Saint-Denis, 75010 Paris. Tél : 01 48 78 35 95. www.peonies-paris.com. Ouvert du mardi au samedi de 9h à 20h, et le dimanche de 10h à 16h.

 

Marion, comme à la maison

Si elle était devenu libraire, comme elle l’avait rêvé au départ, Marion Audier aurait été aussi douée avec les livres qu’elle l’est avec les fleurs. Sa boutique qui mixe végétaux et déco est un rêve qui nous emmène, comme au roman, au gré de spécimens vivants aussi passionnants que secrets. Ici, la présence de plantes d’extérieur, essentiellement vivaces et issues de production locale, donne l’impression de plonger dans la forêt d’Alice au pays des Merveilles. Il y a les légumes, aussi, de variétés anciennes et pittoresques, que la jeune femme cultive elle-même à la campagne. Sans oublier le reste : des accessoires de créateurs pour lesquels elle a eu un coup de cœur (notamment les bijoux de son amie Virginie Mahé), et un tas d’objets et de meubles : vases, miroirs, appliques, tables, chinés au gré de ses pérégrinations… Tout est à vendre. Dans ce décor romantique à l’atmosphère surannée, le charme opère. Pénétrer sa boutique équivaut à une journée à la campagne, on discute, on boit un thé, on bricole soi-même son bouquet, on vient même parfois écouter un concert live, avant de repartir le cœur quasiment serré, en se disant qu’on serait bien resté dîner!

marion-audier Marion Audier : 46, rue de Dunkerque, 75009 Paris. Tél : 06 11 14 30 35. www.marionaudier.com. Du mardi au vendredi de 11h à 20h. Le samedi de 10h à 20h et le dimanche de 11h à 13h.

 

Un restau Flowers pour la bonne humeur

Ceux qui fréquentent le studio de yoga Colibri connaissent cet petit café-fleur nommé "Les 2 au Coin", à quelques mètres, dans la même rue.  C’est bien simple, ce sont les deux seuls spots de cette enclave du quartier Bonne Nouvelle - Sentier à ouvrir tôt le matin, dès 7h30. Quand tout le monde fait la grasse matinée, Victor et Christophe (le couple de cette aventure), eux, sont déjà revenus de Rungis et ont enfourné les tartes « homemade » salées dans le four. Côté fleurs, on y trouve tantôt du classique, comme des orchidées, du jasmin ou des roses, comme des surprises exotiques. L’un des deux boss est un fan des plantes à Caudex, sorte de baobabs miniatures, une alternative originale au cactus que l’on a trop vu ces temps-ci dans les boutiques déco parisiennes.  Le lieu est ouvert toute la journée, jusqu’à l’heure de l'apéro.

resto--flowers Les 2 au Coin, 7, rue Notre Dame de Bonne Nouvelle, 75002 Paris. Tél : 01 77 12 63 41. Ouvert du Mardi au samedi de 7h30 à 21h. Brunch le dimanche à partir de 10h30.

 

Jardin olfactif à Los Angeles

Même le plus célèbre designer floral de Los Angeles, Eric Buterbaugh (ami de Demi Moore, Gwyneth Paltrow ou Nicole Richie…) a décidé de croiser les disciplines dans un nouveau lieu très charmant, au cœur de West Hollywood. Ce nouvel oasis s’apparente désormais plus à une parfumerie concept- salon de thé qu’à une simple boutique de fleurs. Le visiteur pénètre dans un havre de verdure niché dans une cour intérieure abritée des regards. D’un côté ce jardin secret s’ouvre sur une galerie d’art (où ne sont exposées que des œuvres portant sur… des fleurs, of course), et de l’autre, il s’étire vers une terrasse où l’on peut siroter un thé au jasmin en humant les subtiles odeurs des fleurs environnantes. L’autre pan du jardin donne sur un petit salon feutré où l’on peut découvrir la nouvelle ligne de parfum floraux EB Florals, lancé en juin 2015 par le fleuriste star avec "un ancien" de Lancôme, Fabrice Croisé. Ces compositions enivrantes aux doux noms de « Virgin Lily of the Valley », « Velvet Lavender » ou « Fragile Violet » sont signés des plus grands nez : Honorine Blanc, Pierre Negrin, Alberto Morillas. Avec ce joli spot aux allures de conte de fées, Los Angeles se pique de romantisme...

eric-butter Eric Buterbaugh Florals
: 8271, Beverly Boulevard, Los Angeles. Entre The Beverly justify et The Grove. Tél : + 1(323) 651-9844. www.ericbuterbaugh.com